NOS FORMATIONS
certifiées Qualiopi

LogoQualiopi-300dpi-Avec Marianne.png

ECRIRE BREF OU SAVOIR S'EN ABSTENIR
Frédéric SCHIFFTER
Écrire des aphorismes, des remarques, des fragments, des maximes, … des tweets

Tout le monde n’est pas tenté par l’« écriture longue » au service de l’imagination ou des idées. Au lieu de s’atteler à la rédaction d’un roman ou d’une saga, ou à celle d’un traité ou d’une somme, on peut s’appliquer à être, comme disait Cioran, « le secrétaire de ses sensations ». Pour mettre en formule une humeur ou une réflexion, il convient alors d’être concis, voire lapidaire. Question de style, mais aussi de tact. Déranger mais ne pas ennuyer. Souligner mais ne pas donner de leçons. Partager un état d’âme sans nuire à la légèreté. À juste titre, Albert Camus disait que le recueil de maximes de Chamfort se lisait comme un roman. Un récit intérieur. Écrire des aphorismes ou des fragments, c’est se peindre soi-même.

Les réseaux sociaux sont une aubaine pour s’adonner à l’écrit court. On y exprime sa mauvaise humeur ou sa jubilation, une pensée réfléchie ou une intuition, une approbation ou une désapprobation, etc. En peu de mots, à condition de ne s’autoriser aucune vulgarité ou facilité, on se fait moraliste, pamphlétaire, voire poète.

Cependant, faire bref n’est pas bâcler mais prend du temps — le temps du choix des termes, des métaphores, de la correction syntaxique. Le temps de l’affûtage. C’est à cet exercice de laconisme et de précision que cet atelier sera consacré. À travers des commentaires brefs mais sous forme de va-et-vient, chacun y aiguisera son verbe et apprendra à faire mouche.

Pour qui ?

Toute personne en situation de communication (management, relations transverses, contacts clients / fournisseurs) public

 

Prérequis

Cette formation ne nécessite aucun prérequis

Objectifs pédagogiques

- Apprendre à écrire juste et court;

- Savoir aussi s’en abstenir

 

Contenu de la formation 

- Mettre en formule une humeur, une réflexion avec concision

- Ecrire court avec style et pertinence

- Choisir ses formules

- Savoir  décider de ne pas écrire : apprendre l’absence de réaction ou la non réponse  

​​

A propos de Frédéric Schiffter
F.SCHIFFTER (par Isabelle Nori)desat.jpg

Frédéric Schiffter est un philosophe et écrivain français, à l’école des moralistes, il a publié une vingtaine d’ouvrages. Il a obtenu en 2010 le « Prix Décembre » pour son essai Philosophie sentimentale (Flammarion) et en 2016 le « Prix Rive Gauche », pour son récit autobiographique, On ne meurt pas de chagrin (Flammarion).

• Essais : parmi lesquels Sur le blabla et le chichi des philosophes (PUF 2000), Petite philosophie du surf (Milan, 2004, réel. Atlantica 2014), Le Bluff éthique (Flammarion 2005), La beauté, une éducation esthétique (Autrement 2012), Le charme des penseurs tristes(Flammarion 2014)

• Recueils d’aphorismes : Traité du Cafard (Finitude 2007), Délectations moroses (Le Dilettante 2009).

• Journal intime : Journées perdues (Séguier 2017).

Il a collaboré à des publications éphémères comme L’imbécile, dirigée par Frédéric Pajak et participe aux dossiers et aux numéros hors-série de Philosophie Magazine.

En 2020, il publie son tout premier roman Jamais la même vague, aux Éditions Flammarion, une histoire d’amour entre Biarritz et la Californie ou l’histoire d’une vie. 

• Contre le peuple (Editions Séguier 2021)

• Lassitudes (Editions Louise Bottu 2022)